Découvrez l'histoire de notre chocolaterie.

Chocogil hier

Notre chocolaterie, installée au cœur de la Champagne depuis la fin des années cinquante, est le fruit de l'esprit créatif d'un homme :
Gilbert BROISSON.

Formé au sein de la prestigieuse COBA, l'école Internationale de Confiserie de Bâle, puis représentant en chocolat, il conçoit alors l'idée de réaliser une petite friandise en chocolat fourré au Marc de Champagne.

Son employeur d'alors ne souhaitant pas, pour des raisons tant techniques que commerciales, donner une suite à son projet, Gilbert BROISSON crée son entreprise, qu'il baptise CHOCOGIL, à Saint-Dizier, en 1957. Il élabore alors 10 kg de bouchons par jour, dont il gère lui-même la commercialisation, en parallèle.

Chocogil aujourd ’ hui

Même si aujourd'hui le petit bouchon au Marc de Champagne reste le produit "phare" de notre chocolaterie (il demeure une grande spécialité régionale), nous nous sommes efforcés, au fil du temps, de satisfaire les besoins de nos clients grâce à un large assortiment de plus de 150 références largement adapté aux exigences spécifiques de chacun.

Ce passé, nous l'utilisons au présent pour encore mieux servir notre clientèle. La maîtrise de l'élaboration de nos chocolats combinée à la volonté de privilégier la qualité nous permet de procurer une totale satisfaction à ceux qui nous accordent leur confiance.

Conserver

Le chocolat est un aliment fragile

Nos chocolats sont élaborés dans un atelier climatisé où la température et l'hygrométrie sont constantes. Dans l'attente de leur expédition, ils sont stockés dans des chambres fraiches (15°C / 70% d'humidité résiduelle). Nous apportons un soin particulier à l'expédition de nos chocolats, particulièrement en ce qui concerne le conditionnement. Un contrôle quantitatif est effectué avant que la commande ne soit confiée au transporteur. Nos chocolats quittent donc notre chocolaterie dans des conditions optimales.

Dès reception, nous vous recommandons de conserver nos chocolats dans un endroit sec et frais, idéalement entre 15° et 18°C, à l'abri des odeurs et autres goûts néfastes, des rayons du soleil et de toute source possible de chaleur. Il convient également de ne pas les stocker dans votre réfrigérateur. L'observation des quelques règles ci-dessus vous permettra, pour votre plus grande satisfaction, de déguster des chocolats du plus bel aspect et ayant conservé toutes leurs saveurs.

Déguster

Toujours dans le bon ordre

Il convient de déguster le chocolat lait avant le chocolat noir, le chocolat à faible pourcentage de cacao avant celui à fort pourcentage. Pour la grande satisfaction en bouche, laissez fondre le chocolat plutôt que le croquer. Pour nos bouchons, laisser fondre légèrement le chocolat noir dans votre bouche afin que vos papilles s'imprègnent des arômes du chocolat noir 70% cacao. Croquez ensuite doucement la capsule. La liqueur va se libérer et ses parfums vont venir se mélanger à ceux du chocolat. Du pur bonheur !

Déguster nos chocolats avec leur meilleure amie

Pour apprécier au mieux leurs qualités gustatives et leurs parfums, dégustez les chocolats CHOCOGIL à température ambiante (entre 20° et 22°C) avec une eau de grande qualité ou de grand nom.

Un accord vin et chocolat ?

Oui, mais pas n'importe quel chocolat et n'importe quel vin. Le sucre contenu dans le chocolat a tendance à prendre le pas sur le vin. C'est donc avec des chocolats noirs à 70% cacao - comme les chocolats noirs CHOCOGIL - que vous pourrez au mieux allier vins et chocolat. C'et ensuite vers des vins type Vins Doux Naturels que vous pourrez vous diriger. Mais il faudra alors opter pour des vins à maturité, aux arômes chauds et légèrement épicés.Le choix peut alors aller vers un Porto 15 ans d'âge, un Xeres, un Maury 20 ans ou un vieux Banyuls. Enfin, souhaiter allier un chocolat à la liqueur et un vin est une aberration. Quel que soit le choix, c'est avec modération que cette dégustation se fera, pour mieux apprécier les vertus de l'accord.